mercredi 11 novembre 2009

La banque.


Voilà... une petite envie rapide de faire sauter la banque nécessitait d'avoir... une banque.




J'ai trouvé l'inspiration de ce bâtiment dans le jeu on line "the-west.fr" où l'illustration de la banque des niveaux 1 à 3 m'a séduit.




Voici donc une banque, en carton plume. Elle doit, bien sûr, être une construction "en dur" pour déjouer les cambriolages.


Les barreaux des fenêtres sont en mini-brochettes, poncées afin d'en diminuer un peu l'épaisseur. Elles sont taillées en pointe aux deux extrémités afin de pouvoir être insérés dans l'épaisseur du mur (cf photo).








Le fronton de cette banque d'inspiration mexicaine est lobé.


Les portes sont en balsa. Les axes des portes sont des tiges d"épingles, plantées dans l'épaisseur de la porte d'une part, dans l'épaisseur du carton plume et du sol de carton fort, d'autre part.
















Les ferrures de la porte sont en carton fin et les clous de fer forgés sont en plastique étiré comme expliqué ici: http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/2008/12/comment-faire-vos-rivets-et-autres.html

Sur cette première photo, les filaments de plastique étiré placés en leur emplacement.





Sur cette deuxième photo, les deux même portes après passage devant la bougie (on voit les traces de roussis, le balsa prendrait facilement feu).

Le travail de peinture fera disparaître tout ça.














Les moulures et les contreforts sont de simples bandes de carton d'épaisseurs variables. La porte est protégée par un cache en carton avant bombage de l'ensemble à la peinture blanche.








Le carrelage a ensuite été réalisé selon la technique expliquée ici:
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/2008/12/crer-un-dallage-en-simili-marbre-pour.html.










J'ai ensuite placé les cloisons. Trois pièces: Le hall, séparé en deux par le comptoir, avec ses trois guichets, le bureau du directeur, donnant sur la rue et enfin, la salle du coffre avec sa porte blindée.











Le coffre fort:

Il est réalisé en carton plume. Certains des morceaux ont été coupés en laissant juste la surface du carton de façon à recouvrir la tranche de polystyrène des autres pièces.
Là aussi, j'ai réalisé des moulures de fines bandes de carton.
Les loquets de la porte sont en mini-brochettes.








Détail du coffre, fini.





















La fabrication du guichet:

L'armature du comptoir est en carton, recouvert de lambris imprimé.
Les trois guichets sont en carton plume percés de barreaux en mini-brochettes émincés par ponçage.










Voici ce guichet, fini.
C'est un peu grossier comme travail (barreaux beaucoup trop gros) mais je ne voyais pas trop comment procéder autrement avec le matériel dont je disposais.






Bienvenue dans la Central Bank de Woodford.

Règlement:
1) Vous pouvez faire vos dépôts, en liquide, guichet n° 2.
2) Pour vos armes, vous pouvez les déposer chez le shérif.
3) Pour les retraits sans solde, prière d'appliquer le point 2, préalablement.

Le Directeur.

4 commentaires:

baratzanthatul a dit…

Waouw, bravo pour le travail accompli. La banque est tout simplement superbe. Il n'y a plus qu'à la faire sauter :D

Anonyme a dit…

Il y a longtemps que je n'étais pas passé.

Très chouette et très réussi la Banque

Christophe

Euthanasor a dit…

Merci à vous. Elle a servi hier pour la première fois. La femme du banquier prise en otage n'a pas empêché le guichetier de décharger son canon scié sur les brigands en envoyant deux au tapis avant d'être abattu par le troisième. Inutile de préciser que le shérif et ses adjoints avaient largement eu le temps de boucler les accès avant que le rescapé ait récupéré l'argent et tente une sortie.

moipasfou a dit…

Superbe