mercredi 31 mars 2010

La poste et le bureau du Marshall

2 nouveaux bâtiments pour ma ville de l'Ouest.

Le bureau de poste et la maison du shérif avec ses cellules.

Les 2 bâtiments m'ont été inspirés pas le film "Apaloosa". La ville y a été détaillée dans le making-of et j'ai pu y apercevoir ces deux maisons (et d'autres que je vous présenterai plus tard).


Pour la poste, j'ai utilisé du carton plume de 5 et 3 mm. Une fois débarrassé de sa feuille de carton sur une des face, il peut facilement être sculpté ou gravé à l'aide d'un stylo.
J'y ai réalisé des motifs de briques.











Les arrondis des deux fenêtres de la façade étaient impossible à réaliser en balsa, j'ai donc utilisé de fines bandes de carton superposées afin d'obtenir la courbure souhaitée.
le reste est en balsa.











Voici la poste terminée. Le toit s'enlève, ainsi que le 1er étage. Je n'ai pas réalisé l'escalier intérieur.



















Le premier étage et la façade de derrière de la poste:





















Le rez de chaussée. En haut, comme en bas, le plancher est en papier imprimé.




















Selon, la même technique de gravure
sur carton plume dépouillé, les murs de la prison du shérif.
Les barreaux sont en mini-brochettes.














Les grilles des cellules en mini-brochette et balsa.
Je voulais que les portes soient fonctionnelles, l'un des barreau sert donc d'axe de pivot.










Vue extérieure de la façade. Les tuiles sont en bandes de carton fin, la cheminée en paille à boire.

Les colonnes de la galerie sont en balsa et passent d'une section carrée, à la base à une section circulaire.









Le détail des deux cellules avec les graffitis et leurs grilles. Les deux portes s'ouvrent.















Le bureau du shérif sans son toit.













Autre vue de l'intérieur. Toute la partie concernant les prisonniers est en dur, le reste est en bois.


















Vue arrière de la maison du shérif.
L'appentis sur le côté sert à abriter les chevaux.

3 commentaires:

Ulu Elsomalien a dit…

Ça faisait longtemps que rien n'avait été posté ici. Mais l'attente a été fructueuse, c'est vraiment très beau. Le carton plume se "dépouille" facilement? Un projet d'ameublement intérieur (bureau du shériff, comptoir de la poste,...) ?
Et merci pour les explciations simples mais utiles.

Euthanasor a dit…

J'avais bien dit que c'était un blog à parution irrégulière ! ^^
Pour le "dépouillage" du carton plume, cela dépend des fois. Avec celui-ci, je n'ai eu aucune difficulté mais avec un autre à aspect plastifié, ça a été tout bonnement impossible. Il faut donc essayer.
Découpez vos ouverture avant, car une fois "dépouillé" il est particulièrement fragile et "marque" facilement (coups de règle, empreintes de doigts, d'ongle...)

Euthanasor a dit…

En ce qui concerne le mobilier, il est inutile dans les règles de 6GS, qui considère dès qu'un personnage est à l'intérieur qu'il utilise pour se protéger ou se cacher, le mobilier de la pièce.
Sinon, je te concède que ce serait chouette mais je ne veux pas transformer ma table de jeu en maison de poupée ^^