samedi 19 février 2011

Tipis typiques


Aujourd'hui, je vais vous expliquer comment j'ai réalisé mes premiers tipis indiens.
Le tipi (ou tepee) est l'habitation traditionnelle de la plupart des tribus des indiens des plaines.
Je n'ai pas réussi à retrouver les motifs spécifiques aux unes et aux autres de ces tribus, aussi les motifs que j'ai peints sont un échantillon de tout ceux
que j'ai pu glaner, Sioux, Cheyennes, Blackfeet, Crows ou autres.



Le village indien sera au cœur de
plusieurs scenarii pour "6 Gun Sound"
avec, entre autre, un projet de jeu en
campagne "indien des plaines" pour ce même jeu.

Je voulais, au départ, réaliser des tipis que l'on aurait pu ouvrir pour en voir l'aménagement intérieur et pour pouvoir y dissimuler des figurines. Le prototype "ouvrable" que j'ai réalisé n'étant réellement ni beau, ni pratique, je me suis rabattu sur un
autre système.


Mes tipis sont donc réalisés sur des bases en carton, circulaires et évidées. Ils pourront ainsi couvrir les figurines qui seront cachées à l'intérieur.

J'ai procédé au même montage que celui qui régissait celui des véritables tipis indiens. Il faut donc commencer par lier les 3 premières perches, disposées en triangle équilatéral, (marquage sur le socle) . Je les ai liées avec du simple fil à coudre et elles ont été collées à la base. Les 6 autres perches ont été disposées régulièrement entre ces 3 là. Soyez méticuleux dans leur disposition afin de faire quelque chose d'harmonieux et de conserver la forme grossièrement conique de l'ensemble. L'ensemble des 9 perches a été lié en haut et collé en bas.
La toile est en papier absorbant, humecté, encollé à la colle à bois.









Le "mouillage/encollage" est fait sur un film transparent qui facilite les manipulations.
Les agrafes en bois assurant la fermeture de l'enveloppe sont en bois taillé pointu et ont été piquées dans le papier (avant encollage, sinon tout se déchirera). La pièce avec les agrafes à été rapportée et collée par dessus, au niveau de l'entrée.
Les aérations supérieures (oreilles permettant l'évacuation de la fumée) on été rapportées ensuite ainsi que les perches qui les maintiennent ouvertes dans un second temps.


La "toile", une fois sèche, a été peinte en quatre fois. Brun, beige, les décors puis les éclaircissements de toutes ces teintes.

Quelques rubans et scalps ornent le haut de
certaines perches. Ils ont été faits en papier
toilette ou papier absorbant.
Les piquets ont été disposés autour, à la base avant de mettre l'enduit, le sable et de peindre le socle.
Les touffes d'herbes qui me sont chères pour cette époque ont ensuite été collées alentour.


























Mon objectif est de réaliser un camp indien
complet avec beaucoup de civils, de chevaux "nus", de chiens (très nombreux autour des camps indiens) et d'accessoires. Malheureusement, malgré le grand nombre de fournisseurs de figurines, ces sujets sont rarement traités, aussi, j'effectue actuellement un grand recensement/rassemblement des figurines dont j'aurai besoin, quitte à en modifier/créer certaines. Mais ça, ce sera une autre aventure... et elle sera passablement plus compliquée. Hugh !





2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est super, je vais essayer de faire pareil. Mais je n'ai pas bien compris le truc des agrafes ...

Euthanasor a dit…

Pour les agrafes, j'ai taillé de petits bouts de bois que j'ai passés dans une langue de "sopalin" que j'ai collée sur le tipi ensuite. Cela aurait été bien trop compliqué de tenter de le faire dans la masse de le toile. C'est pour cal que j'ai rapporté cette pièce qui n'est là que pour "l'esthétique" et le réalisme.