dimanche 23 octobre 2011

La guerre du bétail. Compte rendu de partie, un scénario pour "6 Gun Sound"

Hier, au club de Guidel, nous avons organisé une grande partie de "Six Gun Sound" pour initier quelques volontaires. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés avec Luc, Bruno, Alexandre, François, Laurent et moi, pour ce scénario, tout droit sorti du génial premier épisode de "Lonesome Dove". 
Le bétail le moins cher étant celui qui ne nous a rien coûté, il est toujours plus rentable de se servir chez le voisin. Si ce voisin, est en plus, de l'autre côté de la frontière, on ne risque même pas de poursuites pénales.
Voilà, c'est l'idée de base de ce scénario.Les mexicains veulent voler le bétail texan, les texans veulent voler le bétail des mexicains... quand aux indiens, ils veulent juste voler le bétail... pour se nourrir.
Malheureusement, le bétail, que ce soit au Mexique ou au Texas, est bien gardé. Deux joueurs incarnent donc les besogneux propriétaires de ces troupeaux... et ils s'avèreront acharnés à les protéger.

Le terrain de jeu: 

L'objectif était d'avoir une table multi-sites où les 6 joueurs pourraient évoluer. J'ai donc réparti les 5 sites sur une grande table en "Y".

D'un côté le village texan, de l'autre le village mexicain, sur la troisième branche, le village comanche, le ranch au milieu près du carrefour obligé entre tous ces sites.
L'un des joueur jouait 4 Texas Rangers sur-entraînés et sur-équipés, un autre: 6 bandits mexicains, le troisième : 5 voleurs de bétail texans, le quatrième la famille Dalton, qui défendait le ranch texan, le cinquième jouait les vaqueros qui défendaient le ranch mexicain. Quant à moi, je devais jouer les comanches qui seraient entrés dans la danse pour prendre leur part du butin, puisque le commissaire aux affaires indiennes ne livrait plus la nourriture promise. La plupart des joueurs étant débutants, j'ai surtout arbitré.

Bref, vous l'aurez compris, les bandits mexicains devaient voler le bétail texan, les bandits texans devaient voler le bétail mexicain, les indiens devaient voler le bétail de tout le monde. Les Texas Rangers devaient garder la frontière des incursions indiennes et mexicaines et parallèlement, résoudre la grave question de la disparition des fournitures destinées aux indiens.


Proche du carrefour désertique, le ranch texan.

Le village comanche. Ils meurent de faim, faute de s'être fait livrer la nourriture promise par l'état américain. Le commissaire aux affaires indiens l'a, en effet, détournée à son profit. Les Rangers n'auront pas le loisir de s'atteler à cette enquête et ainsi de préserver la paix.

Une autre vue du village indien.

Le village mexicain. Bien que le ranch, au centre, ne soit gardé que par 3 vaqueros, ils viendront à bout des téméraires aventuriers texans.

La ville texane.

Le ranch près de la frontière. La famille dalton surveille jalousement son cheptel.

Les comanches. Ils n'entreront finalement pas dans le jeu, faute de temps.

Les texans déboulent en ville et bavent devant  le beau bétail qui s'offre à eux.

Ma Dalton défend furieusement son bien alors qu'Averell s'est fait dessouder près du hangar.

Les voleurs texans se ruent sur le bétail mexicain...

... et le poussent devant eux.


Les vaqueros mexicains commencent à se défendre et maintenant, le texan en bave.

La fin de l'aventure mexicaine. Le dernier des voleurs texans mord la poussière.

Au total, aucun des deux gangs de hors la loi n'aura réussi à regagner ses pénates.Pris sous le feu croisé des rangers et des propriétaires du ranch, les voleurs mexicains seront tous éliminés ou capturés. Faute de temps et de protagonistes les indiens ne seront pas intervenus.

Cette partie avait aussi pour vocation de tester une table multi sites pour un projet d'encore plus grande envergure. Les joueurs débutants ont vite assimilé les règles et semble avoir pris du plaisir malgré les revers du jeu.

5 commentaires:

Scub a dit…

La partie était vraiment fun et la disposition des tables très déroutante mais tellement fonctionnel. Merci Nico !

Euthanasor a dit…

Merci à toi, François. A la première opportunité, on se fait une partie en ville.

Phil a dit…

Un ensemble très original et très agréable à lire, bravo!

Anonyme a dit…

Longue vie à ton blog, Vent qui souffle entre les oreilles ;) !
Signée Dents de diamant

Euthanasor a dit…

Merci, Marie ^^