lundi 30 avril 2018

La vengeance d'Ichi (compte-rendu de partie Argad- Sengoku Jidai).

Cette partie fait suite à la précédente, que vous pouvez retrouver ici

Elle se déroule 4 jours plus tard. 

Si elle n'était pas de grande envergure, elle permettait de résoudre l’épisode de la vengeance d'Ichi, indispensable pour que je puisse savoir sur quels personnages et quelle situation tabler pour écrire la suite. Ça a sans doute été un peu frustrant pour les joueurs abusés, mais cet épisode devait être réglé pour pouvoir poursuivre l'aventure.

Jean-Jacques (HOJÔ Yoshimasa), Denis, (SASA Suchiro, son fils, né d'une seconde épouse) poussent leur avantage sur le clan NAKAGAWA en retournant assaillir le château sitôt HOJÔ Yoshihiro, l'infortuné fils héritier, inhumé.

Le secret du saya du wakisashi de Iekira:

En face, il n' y a plus de dirigeants. Le clan NAKAGAWA n'est plus. ICHI-san, la maîtresse ninja, a rencontré Yoshimura, le ronin porteur des sabres de Chinjo Iekira. Elle a apprit de celui-ci que le saya du wakizashi avait été volé à son propriétaire. Or, c'est dans celui-ci que des secrets de son clan de ninjas avaient été cachés. Elle promet de lui donner les informations dont il a besoin s'il l'aide à se venger. En gros, Yoshimura doit faire en sorte qu'Ichi survive. 
Ichi-san, ayant échoué par deux fois à protéger les seigneurs NAKAGAWA, elle est résolue à tendre un piège aux deux seigneurs HOJÔ restants. Elle triomphera ou elle mourra ! 
Elle se cachera dans le château et l'abandonnera, ouvert, aux pillards. Les seigneurs HOJÔ, ne manqueront pas l'opportunité s'en emparer. Il lui suffira de s'extirper de sa cachette, à la nuit, pour les occire. 
Hisaki, lui, poursuit son service auprès de SASA Suchiro et se voit à nouveau confier un détachement.

Pour le terrain de jeu, j'ai strictement repris la partie du terrain précédent qui m'intéressait ,c'est à dire, la zone du sanctuaire shinto et le château, avec son écurie. 

Le terrain de jeu se limite cette fois, au sanctuaire à gauche et au château, au centre.
 La seconde invasion HOJÔ-SASA:

Quand les troupes d'invasion entrent, le château est en proie au pillage. Des paysans, des déserteurs, sont en train d'en voler le mobilier et les réserves de riz. Dans la plaine en contrebas, des détrousseurs achèvent de dépouiller les cadavres.  Tout ce petit monde s'enfuit bien vite à l'arrivée des armées. Seuls les moines contineunt à rassembler les corps afin de procéder à leurs inhumations.
  Suchiro est contrarié de ne pas retrouver son dernier agent qu'il avait envoyé en reconnaissance pour précéder leur arrivée. En fait, ce dernier a été reconnu malgré son déguisement (Il faisait partie des troupes qui s'était introduites dans le château avec l’escorte du faux samurai blessé). Yoshimura n'a pas eu de mal à l'approcher et à le tuer.

Des paysans détroussent les cadavres des combats passés, les moines les rassemble sur des bûchers.
HOJÔ Yoshimasa s'empare immédiatement de l'écurie et saisit un cheval pour son garde du corps.

Hisaki commande à nouveau un détachement de troupes SASA.

Les pillards fuient devant l'avancée des troupes SASA.

SASA Suchiro fait une macabre découverte à l'entrée du château. Les têtes de ses ninjas et de son second sont exposées sur le rempart
Il les fait décrocher par des paysans réquisitionnés.
Au sanctuaire, on achève les funérailles de NAKAGAWA Taketsugu. Les personnes présentes essayent de gagner du temps pour éviter que l'on se rende compte de l'absence de Yoshimura et des ninjas.
Un moine vient expliquer aux envahisseurs qu'il ne faut pas interrompre le rituel. Échaudé par les complications qu'avait provoqué l'incendie du monastère, Yoshimasa accepte facilement.

  Le moine lui annonce que Maître Gozan attend dans le château pour s'entretenir avec lui.

Au premier étage, le vieux maître zen expose aux seigneurs HOJÔ, sa proposition de paix.
 Dans les cloisons, derrière des panneaux escamotables, Ichi-san, ses ninjas et Yohimura, attendent leur heure, sous la toiture. Ils hésitent un moment à tenter l'assaut, tous les samouraïs étant rassemblés, mais se ravisent et décident d'attendre la nuit. Maître Gozan explique qu'avec la mort de Yoshihiro le profanateur, les moines bouddhistes s’estiment satisfaits. Yoshimasa, soucieux de bonnes relations futures, propose de faire reconstruire le monastère à ses frais. Maître Gozan accepte de bonne grâce et quitte le domaine, emmenant tous les moines bouddhistes (et le forgeron) avec lui. Les moines resteront désormais neutres dans leur relations avec le clan HOJÔ.

Au sous-sol, un homme se prétendant samouraï est extirpé du cachot. Suchiro l'interroge longuement pour apprendre qu'il était emprisonné pour sa vénération pour Iesu Kirisuto.
A la nuit tombante, les troupes combinées SASA et HOJÔ encerclent la colline boisée abritant le sanctuaire. Ils seront prêt à attaquer le lendemain.
Alors que SASA Suchiro décide de dormir avec ses troupes dans la plaine, HOJÔ Yoshimasa hésite et va finalement dormir dans le donjon avec son porte-bannière. Sûr de lui, il confie les troupes à son garde du corps, près de l'écurie. Son porte-bannière et lui ne tardent pas à s'endormir.
Yoshimura, Ichi-san et ses ninjas sortent alors de leur cachette. Cette situation m'a permis de tester mes règles de mouvement furtif. A chaque mouvement, chaque personnage faisait un test de "bruit". Sur un échec critique, les éventuels auditeurs faisaient un test de "repérage" pour savoir s'ils donnaient l'alarme.
  Dans les faits, les ninjas parviendront aisément au seigneur HOJÔ et le tueront dans son sommeil. L'alarme ne sera donnée qu'après leur forfait accompli, au moment où le groupe décide de s'éclipser grâce à des grappins via le rempart. Trop de troupes ennemies se tenaient dans la basse-cour.
Les ninjas envahissent silencieusement la chambre du deuxième étage et assassinent les bushis dans leur sommeil.

Les ninjas se rassemblent dans la cour. Ils lancent des grappins par dessus le mur. Yoshimura pousse Ichi à la fuite, ne perdant pas son propre objectif de vue.
Hisaki et Suchiro sont perplexes devant le cadavre d'un des Ninja.
Deux ninjas seront tués dans la fuite. L'un fléché depuis le donjon alors qu'il couvrait la retraite de ses pairs, l'autre chargé par un cavalier au pied du château. Ayant chuté du mur dans sa fuite et s'étant tordu la cheville, il s'est sacrifié pour couvrir la fuite de sa maîtresse et du reste du commando.

Jean-Jacques sentait confusément qu'il y avait un piège dans ce donjon il a, un moment, hésité à demander à Denis (Suchiro) d'en fouiller les moindres recoins. Quelle triste erreur! et quelle autre triste erreur que de s'être séparé de son garde du corps ! Erreur encore, de n'avoir laissé personne éveillé dans la chambre où il dormait.

SASA Suchiro, maître de la région?

A l'issue de ce terrible règlement de compte, SASA Suchiro, fils de la seconde épouse de son père se retrouve seul héritier du Clan HOJÔ et occupant unique du territoire NAKAGAWA. Va t-il pouvoir unifier les vassaux de son père et asseoir sa précaire autorité ? Vous le saurez dans nos prochaines aventures (et pas avant, parce que je ne le sais pas moi-même ! ).

1 commentaire:

Ehouarn Auffret a dit…

Bravo, superbe aventure, hâte de vivre la suite !
Ehouarn alias Yoshimura san.