lundi 11 juin 2018

Fabriquer des baquets, bacs et des seaux

Aujourd'hui, bref tutoriel pour vous expliquer comment fabriquer vous même vos baquets et vos seaux.

Voici les étapes pour fabriquer un baquet droit. Mais, j'en ai déjà réalisé un oblique et ovale pour faire une baignoire western.
Pour la découpe des morceaux de balsa je fais une coupe droite, verticale et une voupe dans le biais du bois. J'alterne ainsi leur sens me retrouvant toujours avec une coupe  biseautée à chaque assemblage, épousant mieux la courbure de l'arrondi.
Tout d'abord, choisir votre support. Il donnera la forme et le diamètre de votre baquet.
Je le fiche dans de la pâte à modeler et mets un film plastique autour,
Je colle mes petits bouts de balsa biseautés (simplement coupé en oblique, 1 coupe sur 2)
Je fais coulisser délicatement "l'anneau" de balsas collés de son support.
Puis j'y ajoute le fond. On peu aussi leur coller un opercule de plastique translucide sur le dessus pour simuler de l'eau.
   Un petit coup de papier de verre fin sur l’extérieur du baquet améliore l'arrondi de l'ensemble. quelques bandes de papier serviront de cerclage.

   Pour fabriquer des seaux, c'est un peu plus petit, donc plus délicat. Je suis parti d'une paille plastique pour boire. J'ai découpé des bandes de papier incisées à mi-épaisseur (trait de cutter non appuyé) tous les 2 mm pour faire les facettes et simuler un assemblage en bois et non aussi lisse que le serait un seau en métal.    
   A peu près diamétralement opposé du futur seau, j'ai laissé 2 "sections" plus longues pour y percer un trou et passer l'anse.
   Le perçage de ces trous était impossible avec un forêt d'1/3 de mm. Malgré le petit diamètre de celui-ci, le perçage déchirait le papier, trop fin et trop étroit pour supporter ce traitement. Je me suis alors dit: "Je vais faire fonctionner mon intelligence" => Réussite critique => J'ai percé au feu. C'est à dire, avec une aiguille chauffée au rouge sur une bougie. Trous impeccables, dans lesquels j'ai pu faire passer mes petites tiges de fil de fer.

La bande de papier, incisée tous les 2 mm est enroulée/collée sur la section de la paille.
Pour découper facilement la paille (orange) sans la déformer. Je l'ai enfilée sur une baquette ronde avant de faire des rondelles au cutter.

L'industrie du seau artisanal. Les fonds sont des bouts de cartons découpés à l'aide d'une perforeuse.
Et voilà le travail ! Des bacs de lutte contre l'incendie, pleins d'eau, valables pour le Japon médiéval (mais pas que).

L'eau est faite d'un disque de plastique, découpé dans un couvercle d'un pot de crème fraîche.
  
Je crois que c'est une conception originale. Je suis content de la partager avec vous.

2 commentaires:

MJOF a dit…

Franchement, c'est énorme, superbe idée que je vais essayer rapidement

Bravo

Euthanasor a dit…

Merci.