mardi 6 novembre 2018

Fabriquer des lampions pour le japon médiéval



Comme tout modéliste qui se respecte, je ne peux pas contempler le moindre objet, qu'il soit de récupération ou détourné sans me poser systématiquement la question: "A quoi ça pourrait me servir en modélisme?". Aussi, ai-je plein de bricolos, tiges, baguettes, pièces de jouets cassés, armes diverses, fils de fer de tout diamètre, ficelles,... dans des tiroirs, des boites et dont je suis persuadé que ça me servira un jour.
Ça été le cas pour ces perles de bois.

Le tout petit trou de forêt de part en part du diamètre de la perle servira à passer le cordon du lampion.
 J'en ai d"abord élargi le pertuis avec un forêt à bois, puis, j'ai utilisé un micro-foret de 1/3 de mm pour percer la perle dans son diamètre. Le fil de cuivre, très fin, a été passé au travers et noué au milieu du lampion (puis rentré vers l'intérieur avec un clou).

Le fil de cuivre est en place, coudé pour être suspendu. La ligature est cachée "dans" le lampion.

Voici les lampions en place sur cette boutique de maître laqueur, une "TT Combat" un peu modifiée.
 Pour cette boutique, j'ai modifié celle de chez "TT Combat" (Le meilleur rapport qualité-prix pour les bâtiments japonais médiévaux. Ils fournissent des shoji en carton, absolument exceptionnels et différents pour tous leurs modèles. Je leur ai d'ailleurs écrit pour leur demander d'en produire des planches complètes à destination de tous les scratch builders tant il est difficile de réaliser ces portes par soi-même. Je vous invite à les solliciter de même, pour les encourager à faire le pas).

2 commentaires:

Phil a dit…

Créatif, réaliste et magnifique...j'aime beaucoup!

Euthanasor a dit…

Merci Phil.